Côte d’Ivoire : les hôpitaux publics entament une grève de cinq jours

0
73

Les agents des hôpitaux et centres de santé publics de Côte d’Ivoire ont entamé lundi une grève de cinq jours pour réclamer de meilleurs salaires, a-t-on appris auprès de leurs syndicats.

Les deux-tiers du personnel de santé (infirmiers, aides-soignants, sages-femmes, techniciens et agents administratifs) était en grève, et neuf centres de santé publics sur 10 étaient touchés, selon Sylla Vazoumana, responsable de la communication de Coordi-santé, qui fédère plusieurs syndicats.

Les principaux Centres hospitaliers universitaires d’Abidjan et des grandes villes du pays étaient touchés par la grève, selon M. Vazoumana. Un service minimum était cependant assuré pour les blocs opératoires et les salles d’accouchement.

En revanche, les médecins n’ont pas appelé à la grève et étaient à leurs postes lundi, selon Guillaume Esso Akpesse, secrétaire général du premier syndicat de la profession. Le ministère de la Fonction publique n‘était pas en mesure de donner ses propres chiffres dans l’immédiat.

Les agents de santé réclament des augmentations de salaires et des primes, ainsi que l’amélioration de leur statut. Les représentants des grévistes devaient se rendre lundi après-midi au ministère de la Fonction publique pour une séance de négociation.

La Côte d’Ivoire connaît depuis deux ans des grèves fréquentes dans la fonction publique, principalement pour obtenir des augmentations salariales et de meilleures conditions de travail.

Source: africanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE