Ouagadougou : Un accident de la circulation fait trois morts et sept blessés graves

0
92

Trois morts, sept blessés graves, c’est le bilan provisoire de l’accident de la circulation intervenu dans l’après-midi du mardi 6 novembre 2018, au quartier Boulmiougou de Ouagadougou. En effet, le conducteur d’un bus d’immatriculation étrangère a essayé d’éviter un motocycliste avant de terminer sa course sur les tables et autres étables au bord de la voie. A notre arrivée, quelques heures après l’accident, l’ampleur des dégâts étaient encore perceptibles. Le bus a réduit tout en poubelle après son passage éclair faisant de nombreuses victimes et des dégâts matériels.

Aux environs de 16 heures dans l’arrondissement de Boulmiougou, les riverains de la place « ancien péage » ont été témoins d’une scène macabre. En effet un car de transport d’immatriculation étrangère en partance vers Bobo-Dioulasso a essayé d’éviter un motocycliste pour terminer sa course sur les étables des vendeurs massés au bord de la voie.

Le bilan provisoire fait état de trois morts sur le lieu de l’accident et sept blessés graves transportés d’urgence à l’hôpital. Une situation déplorable selon plusieurs riverains qui trouvent que l’accident a été très violent avec ses nombreuses pertes en vie humaine. Attroupés ou discutant en petits groupes, les riverains aux regards angoissés, laissaient paraitre leurs tristesses à notre arrivée sur les lieux.

Après les constats d’usages des services de sécurité, les corps des victimes ont été envoyés à la morgue, selon certains responsables de la sécurité avant d’ajouter que les enquêtes vont permettre de déterminer les responsabilités.

Pour certains riverains, l’accident est lié à plusieurs facteurs. « Chaque fois les feux tricolores tombent en panne, la circulation des uns et des autres sont contraires aux règles préétablies pour circuler », tente d’expliquer un riverain.

« Depuis 12ans que je suis sur cette voie, nous avons remarqué, que la circulation est très mauvaise, en plus la voie est très fréquentée avec des feux tricolores qui tombent en panne tous les jours. Nous avons maintes fois interpellé mais rien n’est fait », fulmine un autre. Avant d’expliquer que : « le chauffeur du car roulait à vive allure et un monsieur qui voulait traverser la voie a été percuté par le car. En voulant chercher à redresser le contrôle du véhicule, il n’a pas pu, et s’est retrouvé ainsi sur les vendeurs de fruits », a confié Paul Ilboudo.

Ils n’ont pas manqué d’en appeler à la responsabilité des autorités communales sur le comportement des vendeurs au bord des voies. Il convient aussi d’appeler au civisme des populations. Car, selon un agent de la sécurité, dans la journée aux environs de 10 heures, l’équipe mobile était sur les lieux pour déguerpir les occupants au bord de la voie. Mais, après leur départ, les occupants sont repartis occuper les places oubliant le danger qui les guettent.

Après le drame, le service de nettoyage de la mairie a procédé aux ramassages du matériel pour rendre, plus fluide la circulation tout en exhortant les riverains de ne plus étaler les marchandises au bord de la voie.

Les autorités devraient user de toutes les mesures nécessaires pour faire comprendre aux populations que le respect des lois, leur épargne souvent de certaines situations digérables et irréparables. Tous sont ainsi interpelés pour éviter pareils drames dans nos villes.


Source: Lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE